Fairy Tail et le Phoenix de feu
Salutations, jeune mage ! Tu es ici au coeur d'un territoire où se situent des guildes magiques de toutes sortes ! Leur histoire avance chaque jour, viendras-tu nous rejoindre et nous aider à la continuer ?


Découvrez la légende du phoenix de feu, en intégrant la guilde de FairyTail ! Accomplissez multiples périples et tentez de percer le secret de la pierre du phoenix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suis-je sympathique ou bien l'inverse ? Suis-je vraiment ce que j'ai la'ir d'être ? Ce sera à vous de faire votre choix sur la question, car nul ne peut vraiment savoir qui je suis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moonha Illusionn
Admin
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/06/2015

MessageSujet: Suis-je sympathique ou bien l'inverse ? Suis-je vraiment ce que j'ai la'ir d'être ? Ce sera à vous de faire votre choix sur la question, car nul ne peut vraiment savoir qui je suis.    Mer 17 Juin - 20:05


   
Qui êtes vous?

   

   
 Généralités

   
♠️Prénom : Moonha
   ♠️Nom : Illusionn
   ♠️Sexe : Fille
   ♠️Age : 17 ans
   ♠️Guilde : Poisoned Illusion
   ♠️Pouvoir : Et bien, c'est exactement la magie des enchantements de Wendy, ainsi que ses facultés. Le même pouvoir, quoi, mais j'ai oublié le nom x)
   ♠️Autre :  Razz

   


   
Personnalité

   
Moonha est une jeune femme aux traits de caractère joyeux, tout chez elle lui donne une apparence sympathique qui ne donnent qu'une seule envie: la suivre dans ses actes, l'écouter, devenir quelqu'un d'important pour elle. Pourquoi donc cela, chez une mage on ne peut plus ordinaire ? Enfin, bien sûr, presque ordinaire, car si elle était si banale que ça, cela ne vaudrait pas la peine de la présenter ici, évidemment.
Moonha est quelqu'un d'extrêmement minutieux, chacun de ses gestes et souple et vif à la fois, ne manquant pas de précision. D'ailleurs, tout ses mouvements sont accomplis avec une précision rare, une finesse pour le moins déconcertante, ce premier quelque chose qui fait déjà la différence entre elle et une autre, ce trait de caractère lui donnant déjà un certain charme que moins de personnes ont aujourd'hui.
Elle est également une jeune femme à l'intelligence et à l'aptitude d'une réflexion rare, exprimant chez elle un don de pouvoir imaginer, créer des choses que bien d'autres de pourraient accomplir, ces yeux pétillant du fruit de ses innombrables connaissances, le fait que ses calculs se révèlent toujours exacts, cette chose en elle qui l'éloigne encore plus de la normalité.
Moonha est également discrète, rapide, efficace comme personne dans sa guilde, une recrue qui a obtenu énormément d'estime, une jeune fille sachant courir plus vite que ceux qui n'utilisaient pas la magie, se cacher pour échapper plus facilement au danger, sauter au dessus des obstacles les plus hauts, sans avoir la moindre peur en elle, peur qui est un poison pour l'évolution, cette peur que tant de personnes ont du mal à supprimer de leur être, une peur envahissante, mais que heureusement la mage n'a jamais possédée. Pas une once de ce sentiment n'est jamais entrée en elle, vraiment aucune fois.
Mais ce qui est le plus flagrant chez elle, c'est sa passion pour le combat à la lame, son art de manipuler l'épée lui est un atout précieux, étoffant encore l'image que les gens ont d'elle, les symboles qu'incarne Moonha, toute cette hardiesse et ce maniement souple à la fois, cette force et cette rapidité nécessaires à la conduite parfaite de la lame. Dans cet art, elle s'est toujours illustrée avec brio.
Chez elle s'illustre aussi un charme profond, de plus d'un physique pour le plus avantageux, avec ses petits regards en coin, ses paroles aussi douce que la plume d'une colombe, personne ne peut partir sans l'écouter, même le plus insensible être humain ou animal vivant en ce bas-monde. C'est ainsi, mais parfois mieux vaut la peine de rester, pour espérer en savoir plus sur elle, découvrir quel est son secret, qu'elle n'a jamais laissé entrevoir, car elle est trop sensible pour qu'on lui en demande tant.
Elle a également une grande sagesse d'esprit, mais est aussi persévérante est déterminée comme personne, rien ni aucun être au monde ne peut la faire changer d'avis quand une idée s'installe dans son esprit, une vrai tête de mule, s'en est presque parfois exaspérant. Mais tout cela est bien masqué derrière ses sourires, son image, son statut. Car il y a également une autre partie d'elle même que les gens connaissent peu voir l'ignorent.
Le moment où la phrase est prononcée, c'est comme une sorte de rituel, ces mots marquent le début d'un changement rapide et déconcertant, blessant n'importe quelle âme au plus profond et d'une plaie morale qui ne se refermera probablement jamais. "Il est temps". Si vous entendez ce mot, fuyez, prenez garde alors à Moonha. Car le nouveau regard qu'elle vous lancera sera un regard rempli de folie, d'un sadisme incompris, d'une haine effroyable, un côté obscur que peu lui connaissent. Quand ce moment surgit, vous n'avez qu'une poignée de millièmes de secondes pour vous enfuir. Car si vous lui tenez tête, au mieux, vous vous en sortirez avec une énorme blessure morale en vous et de longues estafilades, et au pire... je vous laisse deviner. Mais heureusement, cela n'arrive que si son interlocuteur est quelqu'un qu'elle recherche pour une de ses missions dont elle est chargée, ou s'il ne lui plait pas ou ne sait pas gagner sa confiance.
Pour tout dire, Moonha illustre l'exemple parfait de la double personnalité, mais aussi quelqu'un qui en a long à vous dire, à vous faire découvrir, autant sur elle que sur la vie.

   


   
Apparence

   
Moonha a toujours été une fille très distinguée, avec un physique qu'on pourrait dire avantageux. En effet, on a rarement vu une personne féminine aussi sublime qu'elle, aussi rayonnante, au point même que certains se demande si tout cela est naturel ou non, si ce n'est qu'une illusion. Et bien, ceci est pourtant sa véritable enveloppe corporelle, sans aucune modification apportée sur elle depuis qu'elle est apparue en ce monde, à l'état de rien.
Moonha a une fine silhouette à la peau blanchâtre, qui est bien faite par rapport à son corps, ses jambes d'une finesse et à la fois d'une rondeur magnifique, sa taille et ses hanches extrêmement bien taillées, son ventre plat, ses épaules droites mais qui pourtant affichent une imposante carrure, son visage finement dessiné, posé sur un cou à la peau douce et tendre, comme le reste de son corps, si bien qu'on pourrait avoir envie de la manger x)
Sa chevelure est aussi verdoyante que l'émeraude, avec un éclat pareil à celui du diamant, ondulants un peu dans leur longueur, lui arrivant quasiment jusqu'à la taille et au bassin.
Sur son visage, on remarque deux paupières ombrées de noir, avec de longs cils bien lissés, cachant deux beaux yeux ambrés, luisant de joie de vivre et pétillant de malice et d'intelligence, soulignant un front pâle recouvert en général pas une frange en dégradé.
Le nez de cette jeune femme est tout aussi fin est beau que son être, et ses lèvres sont rose pâle, concluant parfaitement cette description idyllique de cette personne si parfait qu'est Moonha, autant avec ses qualités que ses défauts apparents, dans lesquels on peut compter des dents peut-être un peu trop pointue, des ongles peut-être un peu trop longs parfois, et bien sûr, l'aura l'entourant, aussi verte que ses cheveux, peut-être trop éblouissante aux yeux de certains, et qui pourtant la qualifient de lumière, de cadeau du ciel, même malgré son changement parfois de tête, qu'elle soit folle ou triste, heureuse ou déçue, comme une sorte de mini-déesse, cela va même souvent jusque là.
Elle porte des vêtements noirs, incrustés de diverses pierres précieuses rares, et un petit livret est toujours rangé à sa ceinture de cuir brun, à l'opposé du côté où se trouve l'épée, en l’occurrence le gauche, comme s'il était un objet très important pour elle, ou même le journal de sa vie, car il est accompagné d'une petit crayon noir, écrivant à l'encre violette. Elle porte dans ses cheveux un diadème dans lequel sont gravés plusieurs mots d'un langage inconnu, ancien peut-être ? Son tatouage de guilde est caché sous la manche de son bras droit, seule manche qu'elle ai d'ailleurs, car son bras gauche est à découvert, lui permettant de préserver sa bonne image. Car bien sûr, à part les membres de sa guilde, personne ne sait qu'elle est une adoratrice de Zeleph. En tout cas, cela améliore encore plus son physique de rêve, la rendant toutefois un peu mois éclatante qu'avec des habits blancs.

   


   
Histoire

   
Tout cela se déroula bien avant que Moonha devienne ce qu'elle est aujourd'hui, des temps sombres et lointains du passé, de sorte qu'on ne peut presque pas reconnaitre la jeune fille qui se tenait dans cette maison ce jour là, à peine dix ans plus tôt. Du haut de sa maigre et frêle silhouette, Moonha crevait, croupissant au fond d'une pièce sombre et insalubre, où régnait une odeur de moisissure et de mort. A mi-chemin entre la mort et la vie, dans un état second, la jeune fille était debout, alors qu'elle était inconsciente, les yeux mi-clos, fixant la porte, la main pendante mais levée vers le panneau de bois. Si proche et si loin à la fois, inaccessible à cause des chaines de métal rouillées, couvertes d'un sang versé au fil du temps passé dans cet endroit, le sang de Moonha. Du haut de ses vêtements, pauvres haillons couverts de poussière et de traces rouges séchées, elle aurait voulu atteindre la poignée et la tourner, dans l'espoir de trouver enfin la liberté qu'elle avait perdue. En vain. Ses dernières forces partaient en fumée chaque nouvelle seconde, l'empêchant d'avoir atteint son objectif. Elle  avait été abandonnée là, depuis un temps qu'elle ne pouvait plus compter, des jours, des semaines, voir des mois ? Soudain, la porte s'ouvrit en grand fracas, une silhouette dégageant une étrange aura ténébreuse arrivant. Moonha apprendra plus tard que c'était en réalité Zeleph. Il enleva les chaine sans aucune difficulté, la laissant libre, avant de la prendre et de l'emmener vers la vie, vers un lieu ou dormir, manger, être bien logé. Ce lieu n'était autre que la guilde adoratrice de Poisoned Illusion. Les mots qu'il prononça, les seuls, restèrent à jamais gravés dans sa mémoire: "Je veillerai sur toi, mais promets de ne jamais perdre ceci." Lui avait-il en tendant un minuscule livre, dont la clef est la force obscure en elle, du moins c'est ce qu'elle suppose. Il la laissa là, seule, tandis que la porte s'ouvrit, laissant apparaitre le maitre de la guilde, qui se prit de pitié pour cette pauvre enfant, qu'il tint à soigner et à s'occuper lui-même, tellement il s'était prit d'affection pour cette jeune fille à la beauté déjà discernable malgré son état. Cet homme fut comme un père pour elle, et c'est ainsi qu'elle arriva à être ce qu'elle est aujourd'hui, pour être à la hauteur de la fierté que son père adoptif portait à son égard. Elle devint donc une belle femme, forte, heureuse et chérie de tous, en cachant néanmoins l'héritage que Zeleph, celui que sa guilde et d'autres considéraient comme un dieu, lui avait donné lors de sa libération.
   

   
Derrière l'écran

   
Prénom/Pseudo : Je m'appelle Herbyyyyyy xD
   Age :
   Fille ou garçon ? : ♀
   Passions : Tout, et.... rien ^^
   Comment as-tu découvert le forum ? : Bon, je vais pas rerépondre à cette question, là, quand même x)
   Que penses-tu du forum ? : Rien de plus par rapport à la dernière fois x)
   Autres : JE SUIS LE DC DE LUXAAAAAAAAA x)

   

   ©️ FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Suis-je sympathique ou bien l'inverse ? Suis-je vraiment ce que j'ai la'ir d'être ? Ce sera à vous de faire votre choix sur la question, car nul ne peut vraiment savoir qui je suis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One Shot découverte "Nephilim : Révélation"
» Gracowitz, le destructeur des Âmes...[validé]
» A votre avis, pourquoi sommes-nous nostalgiques de ces années 80 ?
» « La coke, c'est le mal. Toutefois, j'suis pas une fille bien. » PV Jules Obkins
» Votre pourcentage d'Otaku dans le sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail et le Phoenix de feu :: Présentations & Prédéfinis :: Présentation :: Présentation validées-
Sauter vers: