Fairy Tail et le Phoenix de feu
Salutations, jeune mage ! Tu es ici au coeur d'un territoire où se situent des guildes magiques de toutes sortes ! Leur histoire avance chaque jour, viendras-tu nous rejoindre et nous aider à la continuer ?


Découvrez la légende du phoenix de feu, en intégrant la guilde de FairyTail ! Accomplissez multiples périples et tentez de percer le secret de la pierre du phoenix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il était une fois... [blanche neige ou shira yuki :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryosuke
Admin
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 22/11/2015

MessageSujet: Il était une fois... [blanche neige ou shira yuki :3]   Dim 22 Nov - 17:16


   
Qui êtes vous?

   

   
 Généralités

   
♠Prénom : Shira (blanche)
   ♠Nom : Yuki (neige)
   ♠Sexe : fille
   ♠Age : 15 ans
   ♠Guilde : Wing's freedom
   ♠Pouvoir :
Magie glace constructive:
 
.  
   ♠Autre : elle a deux sabres et un arc, et une très belle voix, elle passe son temps a chanter x) Elle joue également de la harpe

   


   
Personnalité

   
Ma personnalité… écoutez c’est plutôt difficile a décrire ça… Et puis ces questions sont étranges et indiscrètes… Vous voulez vraiment savoir ? Bon d’accord. Pour commencer quand on vous dit blanche neige vous pensez a quoi ? Surement a une magnifique jeune fille oisive, naïve et désoeuvrer, chantant avec les oiseaux et passant le balais comme si c'était la meilleur chose au monde... Non. Je ne suis pas du tout comme ça, croyez moi vous le découvrirez bien.En premier je suis plutôt blasée, mes émotions sur mon visage ne se trahisse pas souvent, je peux dire tout ce que je veux ça ne change pas vraiment.

Je ne suis pas insensible ! loin de la, mais j'ai appris a masquer mes expressions, a rester froide en apparence, surtout pour le combat. haaa le combat, j'aime me battre, je ne le cache pas, même si provoquer la colère d’autrui n'est pas trop mon truc. Oui c'est vrai je n'aime pas vraiment défier les autres, je suis loyale pour ce qui est de me battre, jamais je n'attaquerais quelqu'un dans le dos. Jamais. Je suis un peu une blanche neige en rebelle vous voyez ? Je m'entraine durement, le maniement de l'arc et de l'épée sont des choses dont je ne pourrais pas me passer. Je suis très noble, princesse ? Peut être j'ai du sang royal qui sait ? Je suis plutôt calme et réfléchit, je ne fonce pas souvent sans penser a un plan avant même si je l'avoue cela peut m'arriver sous le coup de la colère.

Ho je ne suis pas bien colérique, on ne m’énerve pas facilement et je garde mon sang froid. Il y a quelque chose qu'il faut savoir c'est que je suis vraiment vraiment très franche, je n'hésite pas a dire ce que je pense que ce soit gentil ou méchant. Il m'arrive donc de sortir des propos cassant et de le regretter aussitôt, pour parler je ne suis pas très bavarde sans trop être silencieuse non plus. Je ne suis ni gentille ni méchante d'ailleurs, les gens me voient comme ils veulent, mais j'aime aider les gens dans le besoin ce qui est en partit mon métier et ma vie entière de mage.

Oui car il est vrai, je voyage de guilde en guilde pour trouver des mages perdus ou s'écartant du droit chemin. Je les approche, les observes, les suit même si cela les énèrve ils finissent toujours par accepter ma présence. Je deviens un acolyte mais pas seulement, je les aide dans l'ombre, parfois sans même que ceux ci s'en rende compte. Je les élèves, les protèges, les rends plus fort. Jusqu'à qu'ils n'aient plus besoin de moi, je fais chercher une nouvelle personne. Je suis celle cherchant un maitre.  

   


   
Apparence

   
Il était une fois la fille d’une reine naquit un jour d’hiver, sa beauté était telle qu’elle fut éparpillée a travers toute la contrée. Il était dit que ses cheveux étaient noir comme l’ébène, sa peau blanche comme la neige et ses lèvres rouges comme le sang. Elle se nommait Blanche Neige. Je ne sais pas pourquoi l’on m’a donné le nom de la fille du conte, je sais seulement que tout cela n’a pas forcément sa part de vérité. Il est vrai je suis belle, j’ai la peau blanche comme l’hiver dehors et les lèvres plus rouges que les pétales d’une rose.

Mais mes cheveux sont blancs. Blanc, comme les flocons qui tombe du ciel en course folle, blanc comme la couche immaculée recouvrant la forêt en la saison froide. J’ai un visage très fin, avec un nez finement dessiné, droit et petit, des pommettes peu marquées et des lèvres plutôt fines quoique un peu pulpeuse, aguicheuse. J’ai des sourcils peu épais et peu voyant a cause de leur couleur argent, j’ai de grands yeux en amandes ressortant un peu, surement a cause de leurs couleurs. Je sais, cette partie de moi est un peu originale, j’ai des yeux verrons, un bleu comme l’océan tumultueux se fracassant contre la falaise, comparable aux yeux de husky, métallique et attirant.

L’autre est ambré, marron, un peu comme le feu, ces deux opposés attirent toute suite les regards même si on ne sait jamais quel œil regarder, cela donnant un effet pénétrant et dérangeant, encore plus avec mes cils comme la soie noire. Pour les cheveux je l’ai dit mais ils sont blancs parfois argentés, cela dépend du temps et de l’orientation du soleil. Ils sont coupés au carré, et j’ai souvent une broche avec une fleur bleue et des ornements de la même couleur, accrochée sur le côté. Pour la taille je suis plutôt petite, quoique normale pour mon âge, mais pas très grande.

Je suis très svelte et mince, presque fragile mais cela n’enlève en rien mon habilité a manier les armes. J’ai les courbes joliment dessinée, les épaules tombantes et les hanches plutôt gracieuse et bien campée sur de longues jambes. Ma peau est donc bien cireuse et une cicatrise ressort sur ma joue droite. Je ne le cache pas, je ne cache rien. Pour la tenue c’est encore une fois des choses bleues, pouvant aller du kimono traditionnel a la tenue de combat simple et efficace. Je possède deux sabres, katana, et également un arc que j’utilise moins souvent. J’ai appris a maitriser deux types d’ice make, mais je ne m’en sers pas très très souvent, je préfère le combat aux armes.  

   


   
Histoire

   
(10 lignes mini ) Un jour de plein hiver, une reine était assise à sa fenêtre encadrée de bois d'ébène et cousait. Tout en tirant l'aiguille, elle regardait voler les blancs flocons. Elle se piqua au doigt et trois gouttes de sang tombèrent sur la neige. Ce rouge sur ce blanc faisait si bel effet qu'elle se dit : « Si seulement j'avais un enfant aussi blanc que la neige, aussi rose que le sang, aussi noir que le bois de ma fenêtre ! » Peu de temps après, une fille lui naquit ; elle était blanche comme neige, les lèvres vermeilles  comme le sang et ses cheveux étaient noirs comme de l'ébène. On l'appela Blanche-Neige. Ceci est un conte n’est ce pas ? Sauf qu'ici c'est la réalité et que aucun beau prince ne viendra me sauver.

Je suis étendue sur le sol. J'ai froid. Ma respiration est courte et sifflante, de la buée s'échappe de mes lèvres entrouvertes et gercées. J'ai froid. Mes vêtements sont en lambeaux, un liquide poisseux et écarlate tache mon flanc gauche. Je gémis, j'ai froid. Je suis petite, si petite dans ce monde immense, ma peau pale et mes cheveux immaculé se confondent avec la neige au sol. Je roule sur le côté, essoufflée par ma course, essayant de me relever. Ma jambe nue s'enfonce dans la poudreuse et je pousse un cri, retombant sur le côté. Mes lèvres de sang sont bleuies comme le bout de mes doigts, transit je ne peux plus bouger, tremblante.

Les yeux vides, mon regard tumultueux semblant plat comme avant la tempête semble mort, j'ai déjà abandonné. Est ce que j'ai peur ? Oui. Je serre dans mes bras la petite boule de poil noire, un chat. Il est vivant et gigote doucement, minuscule. Les larmes cristallines roule sur mes joues cireuse, je me remémore ce qu'il s'est passé. Dire que quelques minutes plus tôt j'étais... je n'arrivais pas encore a le réaliser. Si je ne bouge pas je vais mourir mais cela m'est presque égal maintenant.

J'étais dans la forêt, je ramassais des plantes médicinales d'hiver pour ma mère qui tenait une pharmacie. Nous habitions a côté de Makrinos, juste a l'orée du village. J'allais me préparer a rentrer lorsque des coups de feu on raisonnés. J'ai pris peur, cela n'a duré que quelques secondes, j'ai essayé de me persuader que c'était juste des chasseurs ou des quelques choses de ce genre mais mon instinct et un mauvais pressentiment me disait que non. Je me suis précipitée vers la source, et ce que j'ai vu me glaça le sang, mon panier tomba a terre, les fleurs des neiges s'éparpillant a mes pieds.

Les villageois fuyait, courrait de toutes part, des hommes armés les poursuivait et les attrapait, les ligotait, les trainait par les cheveux, les blessait. Voila une chasse a l'homme. Une chasse a l'esclave. Ils visent les petits villages pauvres, et capturent les gens pour les revendre en temps qu'esclave au marché noir. Je me met a courir, tout siffle autour de moi. Une angoisse terrible m'accroche au ventre, l'herbe sous mes pas angoissé file a toute vitesse. Je m'arrête a quelques mètres de ma maison le souffle court, la vision que j'ai en face de moi me fige et me pétrifie.

Ma mère est a terre et deux grands soldats la traine par les bras, la touche. Cela me fit frémir de dégout et je recule doucement, je n'arrive pas a y croire. Ma mère me voit et me hurle de partir mais trop tard, les gardes m'ont remarqué, et c'est a ce moment la que j'ai eu le maheur d'être belle. D'énormes larmes ruissèlent sur mes joues crasseuse, je pleurs de tout mon être. Ma mère est morte, elle a essayer de les empêcher de m'approcher et elle s'est pris une balle dans la tête. Comme ça. Elle est tombé le regard vide, le crane ensanglanté, en silence. Tout le monde a résonné autour de moi comme l'écho de la balle fatale.

Les hommes m'ont attrapés, ont commencé a me toucher, dit comme ça, ça peut faire rire mais je ne rigole pas. J'ai serré les dents, me débattant de toutes mes forces en vain. Ils sont trop fort, je suis trop faible. Ils m'ont arraché ma veste s'en sont pris a mes vêtements, j'avais peur, j'avais mal. Ma magie s'est déclenchée a partir de la, j'avais commencé a apprendre les bases avec un vieux mage du village, il se trouvait que j'avais un don. Je les ai repoussé, arraché leur peau avec mes ongles, leur envoyant de la glace a la figure.

l'un m'a attrapé les cheveux et je n'ai pas hésité une seconde, j'ai pris une lame de glace et tranché mes longs cheveux blancs. J'ai fuit. J'ai fuit dans l'hiver, dans le froid. Non, plus jamais je n'aurais froid. J'ai juré d'être forte. Je pourrais ne plus être impuissante comme je l'ai été. Ma justice sera :je parcourrais les guildes et les villages, je trouverais, j'aiderais, je partirais. Une boucle infinie qui ne cessera pas tant que je serais en vie. Jamais.

PS: Oui c'est court pour une fois xDD  

   

   
Derrière l'écran

   
TC de jikan =3
   

   © FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA
   


Dernière édition par Shira Yuki le Mer 25 Nov - 18:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masayoshi Toraiaru

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 17
Localisation : Je voyage

MessageSujet: Re: Il était une fois... [blanche neige ou shira yuki :3]   Mer 25 Nov - 17:43

re-bienvenue sushi XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryosuke
Admin
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 22/11/2015

MessageSujet: Re: Il était une fois... [blanche neige ou shira yuki :3]   Mer 25 Nov - 18:36

Tu vois je l'ai fait xD

************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masayoshi Toraiaru

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 17
Localisation : Je voyage

MessageSujet: Re: Il était une fois... [blanche neige ou shira yuki :3]   Sam 28 Nov - 9:49

ah blanche neige (je lis ca dans le titre pas dans l'histoire XD) ca me rappele mon enfance (j'ai 15 ans je suis pas un villoc XDD) je me souviens de la poupee blanche neige que j'avais eu pour mon anniv malheureusement elle n'a pas tenu longtemps le lendemain elle a ete malheureusement retrouvé morte et ceci est un grand mystere Rolling Eyes sa tete a ete retrouvé chauve et arracher......... qquand a son corps noyé dans la baignoire et sans doute dans les egouts..... Very Happy  
bref si tu veux ma petite blanco je peux jouer la vilaine sorciere *sort une pomme* goute cette pomme mon enfant XDD

d'ailleur j'ai plein d'idee de rp d'un coup pour ce perso...hum je vais me creer un perso a la Sora comme ca.....on pourra bien s'amuser XDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois... [blanche neige ou shira yuki :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois... [blanche neige ou shira yuki :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Il était une fois... un homme-lézard
» Il était une fois un gars qui faisait un Nuz'...
» [JEU] Il était une fois....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail et le Phoenix de feu :: Présentations & Prédéfinis :: Présentation :: Présentation validées-
Sauter vers: