Fairy Tail et le Phoenix de feu
Salutations, jeune mage ! Tu es ici au coeur d'un territoire où se situent des guildes magiques de toutes sortes ! Leur histoire avance chaque jour, viendras-tu nous rejoindre et nous aider à la continuer ?


Découvrez la légende du phoenix de feu, en intégrant la guilde de FairyTail ! Accomplissez multiples périples et tentez de percer le secret de la pierre du phoenix.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akira Orihara aux Flammes Bleues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akira Orihara

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 24/01/2016

MessageSujet: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Dim 24 Jan - 21:17


   
Qui êtes vous?

   

   
 Généralités

   
♠️Prénom : Akira
   ♠️Nom : Orihara
   ♠️Sexe : Masculin
   ♠️Age : 16 ans
   ♠️Guilde : Mortal Instruments
   ♠️Pouvoir :
Magie du Feu:
 
   ♠️Autre : //

   


   
Personnalité

   
Un petit dérangé... Voilà comment décrire le jeune Akira en quelques mots. En effet, bien qu'il soit aux premiers abords un simple gamin arrogant, blagueur et hautain, lorsqu'on le connaît bien, il peut montrer d'autres facettes de sa personnalité. Lorsqu'il traîne avec certains membres de sa guilde, il a tendance à devenir plus curieux, plus violent, plus... idiot qu'il ne l'est déjà en bref... D'ailleurs, son idiotie, eh bien... Elle est due au fait qu'il ne réfléchi presque jamais avant d'agir. Les seules fois où il réfléchit avant d'agir sont presque toutes pendant des combats, ou alors, lorsqu'il torture certains de ses ennemis. D'ailleurs, la torture... Cette chose avec laquelle il a quasiment grandi. Depuis tout petit, il aime voir les autres mourir, souffrir et j'en passe... Au début, il ne s'attaquait qu'aux insectes mais, en voyant qu'ils n'avaient quasiment aucune réaction, il commença à en avoir peur, les qualifiant de « bêtes insensibles ». Très bizarrement, bien qu'il n'ai pas peur de voir des chose « gores », il est très effrayé par les choses simples comme les insectes ou même les serpents et les tentacules. Certaines personnes (qui aiment se moquer de lui) disent même que c'est pour ça que ses flammes sont bleues (car il a une peur bleue de choses vraiment ridicules). C'est clairement ce genre de choses qui fait de lui une personne complètement immature. Mais, bien qu'il soit immature, il arrive toujours à prendre les gens de haut, surtout les personnes trop niaises, qu'il juge de personnes « ne connaissant rien à la vie ».
   


   
Apparence

   
Physiquement, Akira a tout pour renforcer l'image de jeune gamin arrogant que l'on se fait de lui aux premiers regards. Il n'est ni trop grand, ni trop petit, ne faisant qu'un simple mètre soixante-treize. Niveau corpulence, il n'est ni trop maigre, ni trop gros, ni trop musclé, ne faisant que soixante-trois kilos. En fait, ce qui renforce l'image de gamin arrogant que l'on se fait de lui vient plutôt de son visage. Premièrement, sont regard... Lorsqu'il vient de rencontrer quelqu'un, le jeune homme le dévisage toujours, de ses grands yeux bleus. Quelques fois, il arrange ses quelques mèches de cheveux noires qui tombent sur son visage puis finit par montrer un grand sourire carnassier mais d'autres fois, il reste fixer sur la personne qu'il vient de rencontrer, réfléchissant très certainement à que penser d'elle. En plus de ses regards très dérangeants, sa tenue fait aussi beaucoup penser à un sans-abri ou même à un petit voyou. La plupart du temps simplement composée d'un sweat à capuche bleu, d'un jean noir et de chaussures bleues, il rajoute quelques fois des gants et une petite veste blanche par-dessus, lorsqu'il a froid mais, il se contente simplement de ça. Il porte toujours son katana et son fourreau dans une petite housse rouge attachée à une simple corde qu'il utilise pour porter l'arme sur son dos. Bien qu'il pourrait porter son katana à sa taille, il juge ça trop voyant, même pour quelqu'un comme lui... Lorsqu'il veut être « présentable », il enfile une chemise blanche à manche courte, une cravate rouge et noire, un pantalon bleu foncé et de jolies chaussures noires. Lorsqu'il a froid (ce qui lui arrive apparemment souvent) il enfile une petite veste bleue foncée.
   


   
Histoire

   
Je suis né et j'ai grandi à Eirini depuis tout petit. Ce village où il ne se passe jamais rien, ce village où seuls les animaux viennent nous réveiller le matin, ce village où l'on ne mange presque que des fruits, ce village... Enfin bref, ce village aussi pourri que tout. A l'époque, je ne me rendais pas compte d'à quel point ce village était ennuyeux, je dois même avouer que je m'y plaisais bien. En même temps, à qui cela ne plairait pas d'être l'héritier de l'une des familles les plus riches d'Eirini. Oui, je viens d'une famille, disons... aisée (bien que j'ai très envie de dire autre chose, je me retiendrai). Dès le plus jeune âge, j'ai été élevé afin de pouvoir répondre à certaines attentes et comme vous vous en doutez certainement, ça ne s'est pas déroulé comme mon père l'avait prévu... Au début, je l'avoue, j'étais très obéissant, chacune de ses paroles étaient pour moi comme des ordres que je devaient absolument accomplir. J'aurais pu faire n'importe quoi pour lui et pour la famille à cette époque là... Qu'est-ce que j'étais naïf...

J'ai commencé à changer d’intérêts le jour de mes onze ans. Je m'en rappelle comme si c'était hier... Une grande fête avait été organisée pour mon anniversaire. Il y avait vraiment beaucoup de monde... Alors que mes parents se trouvaient dans un espace réservé presque uniquement aux adultes, moi, j'étais avec les autres enfants, m'amusant tranquillement à des jeux auxquels jouerait un enfant idiot d'onze ans. Je crois qu'on appelait ça le loup ou chat, je ne sais plus. Enfin bref, alors que nous jouions et que l'un des autres enfants était... celui qui doit toucher les autres (je sais, ça sonne bizarre dit comme ça...), je courus afin de lui échapper. J'étais vraiment très impliqué dans ce jeu, courant tout en regardant continuellement derrière moi, je ne me rendis pas compte que celui à qui j'essayais d'éviter se trouvait à présent exactement à l'endroit où je me rendais. Continuant de courir, je finis enfin par me heurter à cet enfant que j'évitais. Tombant au sol, je lâchai un petit cri avant de me relever, très énervé. L'enfant était lui aussi au sol, entrain de pleurer. Il s'était visiblement fait mal au genou, étant donné qu'il se le tenait en se tortillant de douleur. Le voir pleurer me fit rire, je ne savais pas vraiment pourquoi, mais je riais. Serrant les poings, je m'arrêtai doucement de rire, le regardant à présent de haut. Mon père m'avait toujours dit que personne n'avait le droit de me faire mal et que si quelqu'un osait quand même le faire, il serait puni... Afin de le punir d'avoir fait ce qu'il avait fait, je le pris par le col, le faisant se lever puis lui mit quelques droites. Lorsque je fus enfin satisfait de ce que je lui avais fait, je lâchai son col afin qu'il tombe et par la même occasion se fasse encore plus mal au genou (en essayant de tenir debout). Satisfait de ce que je venais de faire, je me retournai puis marchai rapidement vers ma chambre, ignorant tout ces idiots qui étaient certainement choqués par ce qui venait de se passer...

M'enfermant dans ma chambre, je m'assis prêt de ma fenêtre, admirant le « beau paysage » qui se trouvait en face de moi. Alors que j'étais en pleine réflexion sur ce que je venais de faire, j'entendis la porte de ma chambre s'ouvrir, c'était mon père. Lui seul avait l'autre clé qui permettait d'ouvrir ma chambre. Rentrant doucement dans ma chambre, il me fixa d'un air énervé. Ne comprenant pas pourquoi il prenait cet air, je me mis à lui sourire puis à l'approcher mais, à ma surprise, je reçu une violente gifle qui me fit tomber au sol. Me relevant doucement, me tenant la joue, je demandai à mon père pourquoi il m'avait fait ça, ce à quoi il me répondit que cela devait me servir de leçon. Bien que l'autre garçon m'avait fait mal, je n'avais pas à me comporter comme ça. Se retournant en me regardant de haut, il me dit qu'apparemment, tout ses enseignements n'avaient servis à rien. Deux domestiques vinrent alors me prendre afin de me porter jusqu'au grenier qui allait à présent être ma nouvelle chambre jusqu'à nouvel ordre...

Les premiers jours, j'étais obéissant. Je faisais exactement tout ce que mon père me disait de faire lorsqu'il venait me voir dans le grenier ou bien lorsque nous étions invités à des soirées et que j'étais apparemment « obligé » de venir mais, très vite, je commençai à me rebeller, ne supportant plus d'obéir aveuglement. Mon père dû alors employé les grands moyens... Alors que je n'avais que 13 ans, il me déshérita et me jeta à la rue, là où je n'avais plus rien. Plus aucun repère. Au début, je survivais comme je pouvais, faisant la manche, et volant quelques fois de la nourriture aux marchés mais très vite, tout changea... Alors que je dégustai un morceau de pain fraichement volé, je vis à le garçon que j'avais frappé se balader et jouer avec des gens qui devaient être ses « amis ». M'énervant en pensant au fait que tout ça était à cause de lui, je fini rapidement mon bout de pain avant de m'attaquer à lui sous les yeux étonnés de ses amis et de tous les adultes qui étaient présent aux alentours. Lorsque j'en eu fini avec lui, je m'en allai, l'entendant toujours pleurer, pendant que ses amis essayaient de l'aider à aller mieux.

Quelques jours plus tard, alors que je me reposai dans la même ruelle, je vis un groupe de quelques adolescents s'approcher de moi, souriant tous très bizarrement. Lorsqu'ils furent tous bien autour de moi, l'un d'entre eux s'avança et me parla. Il me dit qu'il avait entendu parler de ce que j'avais fait à l'autre garçon et que quelqu'un comme moi l'intéressait. Le trouvant assez louche, je reculai de quelques centimètres mais me heurtai à un mur. L'un d'eux voyant que je tentai de m'échapper me prit par la gorge et me fit me lever du sol. Celui qui semblait être leur chef le frappa, puis me tendit la main afin de m'aider à me lever. Voyant que j'étais encore méfiant, il me dit que si je les rejoignais, j'aurais un toit sous lequel vivre et que je serais bien nourri. Réfléchissant à nouveau quelques secondes, je finis par accepter.

Mon entraînement au combat débuta quelques mois plus tard. Au début, je me débrouillai bien mais, je n'avais pas le droit de venir avec eux lors de leurs « missions » car j'étais apparemment trop jeune pour tuer. Pendant qu'ils étaient en mission, je continuai donc toujours mon entraînement au katana et à la magie, qu'ils venaient de m'apprendre à utiliser. Après une longue année d'entraînement, je finis bien vite par les rejoindre lors de leur mission. Je me rappellerai toujours du premier homme que j'ai tué... Je l'avais embroché au bout de mon katana pendant qu'il était occupé à combattre l'un de mes « amis ». Quelques minutes après que je l'ai tué et que nous ayons terminés notre mission, je revins voir son corps, et surtout son visage, cette expression qu'il avait... Je ne l'oublierai jamais... Il possédait encore la peur qui l'avait très certainement saisie lorsqu'il avait senti mon katana l'embrocher. Je me mis très vite à adorer tuer et à adorer voir mes victimes souffrir. Je me fis d'ailleurs très vite un nom, grâce à ça. On m'appelait... Le déchu enflammé. Je crois que c'était à cause du fait que je venais d'une famille riche et que je n'en faisait plus parti je crois... D'ailleurs, le fait que je me sois fait un nom dans le milieu me valu quelques jours de repos. Bien que j'appréciai de pouvoir me reposer, j'avais tout de même envie de tuer quelque chose et, je m'abattis ainsi sur les nombreux insectes qui peuplaient notre bâtiment. Alors que je m’amusai bien au début, je finis vite par arrêter et même par avoir peur des insectes. En effet, je ne ressentais pas ce sentiment que j'avais en tuant d'autres personnes en tuant des insectes, et puis... Ils n'avaient aucunes réactions... C'est sûrement ça qui m'effraya le plus chez eux.

Des années après, je fus contacté par la fameuse Guilde Noir Mortal Instruments, qui me proposa de passer au niveau supérieur et de travailler pour eux. Ayant entendu parler d'eux depuis très longtemps, j'acceptai bien évidemment leur proposition mais, il y avait un prix à payer pour ça. Je devais massacrer tous mes coéquipiers actuels. J'attendis ainsi la prochaine mission que j'accomplirai avec eux afin de tous les massacrer, leur disant tous que je de vais passer à autre chose. C'est ainsi que quelques mois plus tard, nous voici à aujourd'hui, où je suis un membre parfaitement intégré de Mortal Instruments...

   

   
Derrière l'écran

   
Prénom/Pseudo : //
   Age : 14
   Fille ou garçon ? :
   Passions : Jouer, manger, dormir, dessiner, regarder des séries / animés
   Comment as-tu découvert le forum ? : Une petite balade sur forumactif geek
   Que penses-tu du forum ? Il est beau et les quelques membres que j'ai rencontré son sympas =)
   Code du règlement :
   Autres :

   

   ©️ FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA
   


Dernière édition par Akira Orihara le Mer 27 Jan - 14:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Darcia

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 23/10/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Dim 24 Jan - 21:32

Yo ! Bienvenue ! Hâte de rp avec lui, j'aime beaucoup le début de son cara, ça promet pour la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Orihara

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 24/01/2016

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Dim 24 Jan - 21:40

Merci Very Happy C'est pareil pour moi, surtout après notre discussion sur la chatbox =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Darcia

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 23/10/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Dim 24 Jan - 22:03

Oh ouiiii rp Alvin-Akira se serait parfait en plus tu pouvais difficilement choisir meilleur avatar **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misa Hirama

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 25/10/2015

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Lun 25 Jan - 12:52

Bienvenue !

Encore un Mortal Instrument ! Ça pourrait donner lieu à un RP avec Akashi !

J'espère qu'on aura l'occasion de se voir sur la CB. N'aie pas peur de moi, je mord pas. Je suis juste un peu fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Orihara

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 24/01/2016

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Lun 25 Jan - 18:24

Merci Very Happy

Et t'inquiète pas, j'ai peur de rien et j'aime bien les fous Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masayoshi Toraiaru

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 17
Localisation : Je voyage

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Mar 26 Jan - 11:49

bienvenus en retard l'ami!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Orihara

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 24/01/2016

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Mar 26 Jan - 12:33

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salomon
Admin
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 16
Localisation : ben ch'ais pas ichi

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Mar 26 Jan - 19:09

Bienvenuuuuuuuue désolé pour le retard franchement ta prez est super super (tu es un exemple xD perfect !) donc tout va bien je te valide et bon rp ! ^^ (ET BODWEL TU AS PRIS RIIIIIIIN SAMAAA //pantoufle// )

************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Orihara

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 24/01/2016

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Mer 27 Jan - 13:26

Merci merci Very Happy
Et pas grave, t'es pas en retard Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salomon
Admin
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 16
Localisation : ben ch'ais pas ichi

MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   Mer 27 Jan - 19:12

De rien de rien ^^ tu penseras a mettre une signa =)

************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akira Orihara aux Flammes Bleues   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akira Orihara aux Flammes Bleues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Help]Peindre les flammes
» Canon à Flammes ou Canon Orgue?
» AKIRA (MacFarlane Toys) 2000-2001
» Fléau d'Ayendi et bannière des flammes
» 3. Cathédrale de Flammes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail et le Phoenix de feu :: Présentations & Prédéfinis :: Présentation :: Présentation validées-
Sauter vers: